Le Domaine d’Isegorias » Le Troll : le roi des Korrigans - Contes et légendes de Bretagne, Féerique

Le Troll

Un troll

GĂ©ants des rĂ©gions sauvages de Scandinavie qui habitent les forĂȘts, les montagnes et les Landes. Certains ne sortent jamais de leurs cavernes et l’on croit que ce sont les maĂźtres des Gobelins. Parfois, le promeneur solitaire peut les entendre grogner sous terre tandis qu’ils mijotent quelque mĂ©chant tour. Les Trolls apparaissent plutĂŽt lors des nuits claires de l’Ă©tĂ© nordique, quand le soleil se trouve au-dessous de l’horizon et que tous le pays repose dans le mystĂ©rieux silence du crĂ©puscule. Les oiseaux ne chantent pas, le vent ne souffle pas et mĂȘme les riviĂšres et les cascades semblent couler plus calmement.
C’est alors que les Trolls apparaissent et rĂŽdent dans la campagne. Ceux qui les ont vus errer sans but dans le silence disent que ce sont d’Ă©normes crĂ©atures amorphes et informent. Selon certains, il seraient en deuil de leurs lointains ancĂȘtres, les grands gĂ©ants qui rĂ©gnĂšrent sur la Scandinavie avant l’apparition des Ases.

A l’occasion, les Trolls peuvent se montrer agressifs envers les hommes et rompre le cou de celui qu’ils rencontrent dans leur promenade. D’autres fois, ils enlĂšvent des enfants endormis, mais personne ne sait pourquoi. Ils ont une influence dĂ©sastreuse sur les animaux domestiques. Quand un Troll est dans les parages, la vache et le renne n’ont plus de lait, les chevaux ne veulent pas travailler, mĂȘme les chiens et les chats vont se cacher.

On dit qu’un homme qui a vu un Troll ne sera plus jamais le mĂȘme. C’est pour cela qu’hommes et femmes rĂ©pugnent Ă  sortir au crĂ©puscule, durant l’Ă©tĂ©, et s’assurent que leurs enfants sont bien au lit. Certains Trolls, trĂšs curieux, regardent par les fenĂȘtres et tendent leurs bras maigres pour attraper des biens appartenant aux hommes. Afin d’ĂȘtre protĂ©gĂ©, il faut fermer les portes et les fenĂȘtres, tirer les rideaux et dormir profondĂ©ment jusqu’aux premiers rayons du soleil. Les Trolls ne s’attardent pas longtemps au soleil, sinon ils sont changĂ©s en pierre.
Troll des cavernes : trĂšs grand, recouvert d’une peau sombre d’Ă©cailles verdĂątres. Grands pieds plats et sans doigts. Nom d’une race de gĂ©ants dont nous ne savons rien ; au moyen-Ăąge, ce sont souvent des diables ; dans le folklore rĂ©cent, ils sont devenus des nains.