Le Domaine d’Isegorias » Une histoire : le roi des Korrigans - Contes et légendes de Bretagne, Féerique

Une histoire

Cette histoire s’est d√©roul√©e dans les landes du Loch, √† Guidel. L’aventure commen√ßa lorsqu’un photographe baroudeur surgit dans la salle √† manger d’un centre pour jeunes. Ce curieux personnage avait une lumi√®re tr√®s sp√©ciale dans les yeux ; on avait l’impression qu’il √©tait encore √©merveill√© de ce qu’il venait de d√©couvrir. Le photographe fit passer d’une main tremblante une photo sombre.

La photo

Sur cette derni√®re on pouvait discerner une silhouette blanche aussi grande qu’un coquelicot. Le chasseur d’images √©tait en fait un passionn√© des l√©gendes bretonnes. Apr√®s de nombreuses heures d’exploration de la r√©gion, il avait r√©ussi √† obtenir ce pr√©cieux clich√© d’un korrigan. Voyant l’enthousiasme des jeunes face √† ce ph√©nom√®ne, le photographe d√©cida de leur proposer une exp√©dition pour le soir m√™me. C’est ainsi que se monta une exp√©rience unique pour le photographe et ses nouveaux compagnons.

Le photographe
Arriva le soir et ses ombres f√©eriques, les jeunes se regroup√®rent au pied du vieux ch√™ne en attendant le retour de leur visiteur du midi. Ce dernier arriva enfin et le groupe se mit en route pour leur chasse aux Korrigans. Le pas √©tait plut√īt press√©; on sentait une certaine impatience. Quelques minutes plus tard, un bruit sourd retentit comme si une porte entre deux mondes s’√©tait ouverte‚Ķ Le photographe fit signe de se taire. Un farfadet apparut de nulle part et arr√™ta le groupe.

Le farfadet Nébéa

Le petit √™tre dirigea le groupe vers une b√Ętisse en ruines pr√®s de laquelle √©tait assis un homme en haillons. Un cercle ne tarda pas √† se former autour de ce personnage myst√©rieux. L’homme sentit des regards pos√©s sur lui. Il demanda qui l’observait. Le photographe prit la parole et expliqua qu’il √©tait √† la recherche des Korrigans.

L'aveugle

A ce mot, le vagabond se leva brusquement et saisi son interlocuteur par le bras:
“Tu me parles des Korrigans du Loch, ceux qui d√©tiennent le dernier ingr√©dient de la soupe de lumi√®re? Cela fait plusieurs jours que j’erre √† leur recherche avec l’aide de mon farfadet muet N√©b√©a. En effet seul leur roi Is√©gorias peut me venir en aide et me rendre la vue. Je suis aveugle depuis que des gnomes m’ont jet√© un sort lorsque j’ai tent√© de p√©n√©trer leur cit√©. Ces maudits √™tres ont utilis√© le m√™me sort que celui qu’ils ont employ√© pour rendre aveugle les taupes qui par leurs galeries connaissaient l’emplacement de leurs tr√©sors.”
L’aveugle souleva un morceau de tissu et pris dans sa main une petite taupe morte.
“Celle-ci m’avait accompagn√© dans mon p√©riple‚ĶJe ne veux pas finir comme elle sans avoir revu la lumi√®re du jour. Je vais d√©sormais vous proposer un march√©: je vous emm√®ne aux Korrigans et en √©change vous m’aidez √† rassembler les ingr√©dients n√©cessaires √† la pr√©paration de la soupe de lumi√®re qui pourra me rendre la vue. ”
Le photographe se retourna pour demander leur avis aux jeunes. Face √† la d√©tresse du mendiant, le groupe consentit √† aider l’aveugle dans sa qu√™te.
“C’est d’accord, r√©pondit le chasseur d’images, nous allons t’aider √† retrouver la vue.”
“Tr√®s bien. N√©b√©a, apporte moi le parchemin sur lequel figure la recette.”

La potion

Le petit farfadet, en bondissant, donna le manuscrit √† l’aveugle. Une fois le papier en main, l’aveugle s’exclama :
“Ah oui, j’avais oubli√©, je suis aveugle! ”
Le groupe s’esclaffa et le mendiant d√Ľt transmettre le parchemin au photographe. Ce dernier se rendit compte de la difficult√© de la t√Ęche √† accomplir quand il parcourut la liste des ingr√©dients. Avant de partir en qu√™te, l’aveugle choisit parmi les jeunes Jacques, dit Jacquot, qui devait le guider pendant la marche.

Jacques aide l'aveugle

La bande pouvait désormais se mettre en route avec Nébéa le farfadet à sa tête.

Sur la route