Le Domaine d’Isegorias » √ätres √©tranges (Tome 1) : le roi des Korrigans - Contes et légendes de Bretagne, Féerique

Êtres étranges (Tome 1)

Algoine - Akkas - Bonnet Rouge - Bergleutes - Bidon - Cluricaune
Croqueur d’Os - Couzzietti - Colin Rosset - Dahuts

Extrait de La Grande Encyclop√©die des lutins et l’ouvrage Les F√©es

L’Algoine
L’Algoine est un esprit aquatique vivant en √Čcosse, il a l’aspect d’un cheval, se laisse monter par les humains pour mieux leur faire boire la tasse.
Ayant la m√™me ressemblance : en Irlande, c’est l’√Čchouise, qui est plus dangereuse: elle emporte ses victimes pour les d√©vorer… Tandis que le Fougre, qui lui n’est pas un esprit aquatique, peut prendre la forme d’un poney barbu et noir aux yeux √©tincelants, c’est un gobelin irlandais. Le Fougre irlandais est tr√®s proche du Puck, gobelin espi√®gle, c√©l√®bre gr√Ęce √† Shakespeare.

Les Akkas
Epiderme recuit et poreux, 34 cm. selon les Grecs, m√©diocre corps gr√™le aux √©paules plus √©troites que le bassin. Poitrine plate, la t√™te volumineuse et bossel√©e se tient pench√©e sur un cou aussi mince que celui d’un poulet. Pieds tourn√©s vers l’int√©rieur.
Nu √† l’exception d’un pagne , parures de plumes et d’os dans les cheveux.
Les Akkas vivent dans des cases, des cavernes, des paillotes ress√©es dans les arbres. Mangent des fruits, gibier, …Ils ont √©t√© aper√ßus en Guin√©e, au Br√©sil.

Le Bonnet Rouge
62 cm., robuste, muscl√©s, mains en serres d’aigles, longs cheveux gris, barbe tress√©e, dents pro√©minentes, yeux couleur de feu, la femelle arbore une abondante crini√®re rousse : c’est le Bonnet Rouge !!!
Si vous le voyez dans les ruines, les ch√Ęteaux hant√©s, tours dont les murs suintent encore du sang frais de crimes et meurtres perp√©tr√©s au cours des si√®cles (bonne chance !), il sera certainement habill√© comme ceci : bonnet rouge (c’est √©vident …) d√©cor√© de plumes d’oie, tunique en peau de mouton, tartan arrach√© aux cadavres (√† votre place je rebrousserais chemin), gu√™tres, bijoux de cuivre et d’√©tain, “targe” (bouclier) et la “claymore” (√©p√©e).
Comme vous l’avez s√Ľrement devin√©, le Bonnet Rouge aime la chasse et la guerre, il forge de temps en temps : bracelets, poignards (dirks et skin-dhu). Il est cruel, fougueux et d√©teste les humains ……..vous √™tes toujours l√† ……..alors j’esp√®re que vous avez amen√© avec vous un crucifix, la croix des gardes d’√©p√©e ou certaines citations de la Bible, et tant qu’ on y est, s’il fuit, vous aurez un souvenir : il laisse toujours un ongle derri√®re lui !

Les Bergleutes
Ils apparaissent en Allemagne vers le XVIe si√®cle, uniquement dans les mines de diamants, ne se m√™lent pas aux autres nains-mineurs mais vivent en communaut√© dans de petites chaumines dissimul√©es dans la for√™t, au pied de la montagne o√Ļ ils travaillent. Gais, g√©n√©reux envers les faibles, les malheureux, ils accueillaient chez eux les animaux bless√©s, les vagabonds affam√©s et les enfants perdus. Il est admis aujourd’hui que les Bergleutes furent les “Petits Hommes” qui h√©berg√®rent Blanche-Neige.

Bidon
La beaut√© vitale peut tout se permettre : elle n’est pas astreinte aux limitations du go√Ľt. (Jean Rostand, Confidences d’un biologiste)
Taille : 40 cm.
Aspect : Tout en jambes et en √©paules. rouss√Ętre, t√™te de belette √† l’oeil per√ßant.
Vêtements : couvert de mousse et de brousailles, chaussé de fins sabots taillés dans des cornes de bouc.
Habitat : une tani√®re enfouie dans le cours rebondissant d’un torrent qui sans cess raconte sa l√©gende.
Moeurs : Insupportable en mai pour tous les cotillons : des bergères aux fadettes
Activités : Charmais les hauteurs par ses concerts cristallins de xylophone improvisé sur les orgues des stalactites.

Les Cabires
Ils sont le trait d’union entre les Esprits de la Terre et du Feu. Ces nains rouge√Ętres et trapus, arm√©s de marteaux, honor√©s en Asie Mineure, en Ph√©nicie, en Egypte, dont l’origine se perd dans la m√©moire elfique, devraient √™tre un genre de ripop√©e divine mixtionnant semences et sang de knocker, d’incube, de Kobolde, de Gnome et de fils de cyclopes, et judicieusement accoupl√©s afin de veiller, exploiter, trier les pierres d√©condes et grasses du Chaos.

Le Cluricaune
Nain souterrain, et lointain cousin des Gnomes, fr√®re du L√©pr√©chaun, le Cluricaune est grand d’une trentaine de centim√®tres, rondouillard, nez rouge, oeil p√©tillant et malicieux, il est chevelu et a une longue barbe.
C√īt√© vestimentaire : chapeau √† boucle, p√®lerine gris√Ętre, culottes bouffantes et bas de laine. Il a toujours sur lui son coutelas…
Le Cluricaune vit dans les caves et plus principalement dans les tonneaux !!!
Il aime beaucoup le whiskey, pour la nourriture il se contente d’une souris grill√©e, d’un bout de fromage, de pain.

Le Croqueur d’Os
Le Croqueur d’Os mesure soixante-quatre centim√®tres, il est repoussant et livide. Une petite description : une main en forme de spatule pour creuser la terre, une autre tr√®s puissante pour briser, m√Ęchoires impressionnantes. Cet individu d√©gage une odeur pestilentielle. Il se v√™te de bouts de cuirasses rapi√©c√©es d√©rob√©es aux cadavres.
Le Croqueur d’Os vit dans des souterrains creus√©s sous les cimeti√®res, plus particuli√®rement dans les Ardennes fran√ßaises, en Irlande, et en Bavi√®re. Il se nourrit de cadavres, et il ne reste rien qu’ils soient frais ou d√©charn√©s.
C’est une race d√©g√©n√©r√©e en voie de disparition. Il ne reste plus assez de femelles pour perp√©tuer l’esp√®ce …
Sinon, il creuse d’interminables tunnels reliant plusieurs cimeti√®res sur des distances de cent kilom√®tres parfois. Il chasse la taupe dont il tane la peau en fins parchemeins sur lesquels il √©crit l’histoire et la l√©gende de son peuple, et l’enlumine de fort belle fa√ßon √† l’aide de racines pil√©es fauch√©es √† ras du sol. Croqueur d’Os pi√®ge √©galement les vip√®res, car il tire un alcool capiteux du venin.

Le Couzzietti
Il est dot√© de fortes machoires, d’un front fuyant, d’arcades sourcili√®res pro√©minentes, velu, il ressemble √† un primate de part sa morphologie. Il mesure 18 cm., ne porte aucun v√™tement et vit dans les Ardennes. Le Couzzietti est herbivore.

Colin Rosset
Colin Rosset est petit lorsqu’il attaque la lune, et grossit et enfle au fur et √† mesure de son repas. Il se pr√©sente sous la forme d’un chiffon flasque et p√Ęle. Il vit sur une √ģle cach√©e sur la plan√®te voisine de Magonia. Il se nourrit donc de la lune mensuellement, boit l’√©ther, l’eau gazeuse et alcoolis√©e des lacs astraux. Le Colin Rosset reste une √©nigme.

Les Dahuts
Les Diablats, Diablerets, Dahuts, Barbegazi et autres velus sont des nains de la montagne. Ils sont hauts d’une trentaine de centim√®tes. Si ceux des neiges ont le poil blanc, ceux des alpages sont verts, ceux des cr√™tes rouss√Ętres, ceux des crevasses noirs ou gris. Tous les Velus ont le corps recouvert d’une toison s√®che semblable au lichen ou au pelage des marmottes, ch√®vres et isards.
Ils sont petits, vilains, tr√®s vifs, robustes. Leur toison adapt√©e √† la saison fait usage de manteau aux “sauvageons” qui se prom√®nent quelquefois dans une grosse boule de lichen dans laquelle ils se nichent pour dormir.
On les trouve sur toutes les montagnes du globe, dissiminés dans les anfractuosités des rochers. Ils se nourissent de baies, de racines et de gibier.